La mobilisation du 13 janvier: un succès à transformer

La journée de mobilisation du 13 janvier fut un succès. 75% des personnels d'éducation ont fait grève dans le premier degré ainsi que 60% du personnel dans le second degré.

Le rassemblement à Grenoble, composé de personnels d'éducation mais aussi de lycéen-nes et de parents d'élèves, a mobilisé plus de 1000 personnes.

Cette mobilisation n'était pas exclusivement contre la dégradation des conditions de travail dans l'éducation, mais bien la sanction contre la désorganisation orchestré par 5 ans de ministère Blanquer.

La CGT Éduc’action réitère son exigence de distribution de masques chirurgicaux, FFP2 pour celles et ceux qui le souhaitent, à l’ensemble des personnels et des élèves, afin d’éviter au maximum les contaminations. Elle exige également que l’en-semble de la gestion des cas positifs et contacts à l’École ne repose plus sur les personnels de notre ministère dont ce n’est pas le travail.

La CGT Éduc’action continue d’exiger un plan d’urgence avec la création immédiate, massive et pérenne de postes de toutes catégories de personnel, en commençant par l’ouverture et l’épuisement des listes complémentaires aux concours.

Devant la dégradation des conditions d’apprentissage des élèves due à l’épidémie, elle exige le report des épreuves de spécialité du baccalauréat en juin, la diminution des effectifs par classe, l’adaptation des programmes pour tenir compte des 3 années scolaires perturbées et l’abandon des réformes Blanquer de tri social et de la sélection à l’Université.

Nous appelons les personnels éducatifs et nos syndiqués à se réunir dans leurs établissements et de discuter des suites possibles d'une telle mobilisation comme une reconduction du mouvement. Une première étape serait la convergence avec l'ensemble des secteurs dans la grève interprofessionnelle du 27 janvier. Lors de cette journée, les syndicats de l'éducation porteront la parole des AESH.

L'intersyndicale appelle à la grève

Le ministère de l'Education Nationale, en envoyant son protocole sanitaire la veille de la rentrée et en ne fournissant aucun moyen supplémentaire aux personnels éducatifs a provoqué les travailleur-euses de l'éducation.

L'intersyndicale signée par la CGT Educ'Action, CNT, FO, FSU, PAS, SNALC, UNSA, IEL, MNL et UEG appellent à la grève et vous donne rendez-vous  le 13 janvier à 13h au Rectorat de Grenoble pour une Assemblée générale, puis un rassemblement place de Verdun à 15h.

Venons nombreux pour donner le signal qu'on ne peut pas sous-doter l'école en période de crise impunément. La crise que nous connaissons aujourd'hui n'est pas que du fait du COVID. Celui-ci est le révélateur de la casse du service public orchestré par Jean-Michel Blanquer.

Salaires en berne pour les personnels de l’Éducation nationale

Coup de tonnerre (non) dans le monde de l'éducation. Après un Grenelle de l’Éducation visant à revaloriser le métier, nous apprenons à nouveau que l'écart entre les salaires de l'Education Nationale et ceux du privé se creuse encore, comme nous l'indiquons dans notre Tract salaire Janvier 2022.

Pour le dégèle du point d'indice, pour une revalorisation du monde de l'éducation !

Protection sociale complémentaire: la CGT Educ'Action vous accompagne

La prise en charge d’une partie du financement de la protection sociale complémentaire (PSC) est un dispositif transitoire qui concerne les agent·es de la Fonction publique d’État et qui a fait l’objet d’une négociation avec les organisations syndicales dont la CGT. 

L’ordonnance du 17 février 2021 prévoit que les employeurs publics de l’État remboursent à leurs agent·es, à compter du 1er janvier 2022, une partie des cotisations de protection sociale complémentaire (un forfait mensuel brut de 15 € soit 11,25 € net).

Loin d'être une solution à la revalorisation de notre métier revendiquée par la CGT, nous vous accompagnons dans cette démarche avec le lien suivant: http://eduisere.phpnet.org/public/Tract/tract_explicatif_psc.pdf

La manifestation du 23 approche: n'oubliez pas d'organiser une HSI dans votre établissement!

En prévision de la manifestation du 23 septembre, voici un modèle d'une demande d'Heure d'Information Syndicale (HIS) dans le second degré.

La CGT Educ'Action 38 vous recommande d'envoyer cette demande au moins une semaine à l'avance. Nous vous rappelons également que cette heure est utilisable une fois par mois ou trois fois par trimestre. Tous vos collègues peuvent y participer de droit.

Modèle d'heure syndicale

Rappelez vous des priorités de la rentrée si vous voulez organiser votre HIS:

- contre la précarisation des AESH

- pour une réelle revalorisation des salaires et le dégèle du point d'indice

- pour un recrutement massif des personnels administratifs

- contre le contrôle continue au bac général

Vous pouvez également vous référer au Tract de mobilisation du 23 septembre.

Pour un plan d'urgence pour l'éducation: toutes et tous dans la rue le 23 Septembre !

L’École et celles et ceux qui la font vivre a été mise à l'épreuve depuis un an et demi par un contexte sanitaire dont on peine à sortir.
Mais pas de repos pour celles et ceux qui veulent la casser ! L'année 2020/2021 s'est terminé sur une nouvelle provocation du ministre Jean-Michel Blanquer avec le renforcement du contrôle continu au bac général. Les demandes des AESH restent lettre morte. Le président de la République Emmanuel Macron, sur un fond de campagne électorale, tient compte des manques dans l'enseignement primaire en... proposant une sélection par les chef-fes d'établissement des enseignant-es plutôt que de créer des postes, d'ouvrir d'avantage de places aux concours et de revaloriser singulièrement le métier notamment en débloquant et augmentant le point d'indices pour toutes et tous.

Contre le délitement de notre École, contre la précarisation de ses travailleurs et travailleuses, pour des conditions décente pour nos élèves, mobilisation le 23 septembre !

- page 2 de 44 -

Thème par www.electrum-design.com - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration